Sleeve gastrique


Technique

La gastrectomie longitudinale, encore appelée sleeve, consiste à retirer environ les 2/3 de l’estomac, afin de former un tube. Cette technique restrictive consiste à retirer la partie contenant les cellules qui secrètent l’hormone stimulant l’appétit (ghréline). L’estomac est réduit à un tube vertical et les aliments passent rapidement dans l’intestin. La perte de poids obtenue est environ de 25 à 35 kg. Cette technique diminue la capacité de l’estomac et ralentit le passage des aliments dans l’estomac. Cette technique ne perturbe pas la digestion des aliments car ils sont d’abord ralentis pendant leur passage dans le tube, puis évacués très rapidement dans l’intestin.

Qui est concerné ?

La gastrectomie longitudinale est indiquée comme une alternative aux autres méthodes chirurgicales chez les patients superobèses ayant un IMC > 50, comme premier temps d’une chirurgie en deux temps : chez ceux ayant un IMC supérieur à 60 et chez les patients ayant un IMC supérieur à 50 associé à des comorbidités menaçant la sécurité du geste opératoire et en cas de difficulté peropératoire (difficultés d’exposition, adhérences multiples sousmésocoliques, difficultés d’ascension de l’intestin grêle liées à l’adiposité abdominale).

Chez les patients obèses non superobèses la gastrectomie longitudinale est une alternative à la gastroplastie par anneau et au court-circuit gastrique, particulièrement en cas de refus du patient de mise en place d’un corps étranger.

L’intervention

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale par cœlioscopie, elle est irréversible et dure de 1 à 2 heures. La durée d’hospitalisation nécessite 3 à 5 jours.
Les complications opératoires sont rares, dans 4% des cas il peut survenir des fistules ou des abcès. Les complications tardives sont très rares mais le recul est insuffisant car la technique est récente.

Après l’intervention

La période qui suit l’opération (période post-opératoire) nécessite une surveillance attentive. La grande majorité des complications survient pendant les 48 premières heures postopératoires. Une ré-intervention en urgence peut être nécessaire si une complication est suspectée.
Dans les jours qui suivent, sonde dans la vessie, sonde dans l’estomac, drain sortant du ventre, perfusion seront progressivement retirés et vous serez progressivement réalimenté.
Il est essentiel pour votre confort et votre confiance de bien suivre les conseils alimentaires donnés par le chirurgien et les diététiciennes.
Il faudra vous alimenter de façon semiliquide puis solide, calmement, lentement, ne pas boire en mangeant et bien mâcher quand vous introduirez les solides. Un programme ou des conseils de développement de votre alimentation vous seront remis.

Complications

Les complications de la Sleeve sont rares mais peuvent néanmoins survenir. Le risque de fistule post-opératoire est un des risques majeurs de cette intervention.
D’autres complications peuvent apparaitre dans les jours suivant l’intervention comme une perforation ou une hémorragie.
Un reflux gastro-oesophagien, une inflammation de l’oesophage et une dilatation de l’estomac peuvent également survenir.
Une infection peut survenir au niveau d’une cicatrice dans les quelques semaines suivant l’opération.
Des carences nutritionnelles peuvent survenir et provoquer une anémie.
Un ulcère au niveau de l’estomac et une sténose du tube peuvent également apparaitre

Principaux avantages de la sleeve

  • Pas de corps étranger
  • Opération plus simple que le Bypass
  • Gastroscopie de l’estomac qui reste, est toujours possible
  • Pas de malabsorption et pas de carence
  • Peut être réalisée comme 1ère étape avant un Bypass

Principaux désavantages de la sleeve

  • Peut nécessiter une 2ème opération plus tard si la perte de poids est insuffisante, ± 1fois sur 5.
  • Recul peu important
  • Nécessite l’ablation définitive de plus des 2/3 de l’estomac
  • Plus compliqué que l’anneau
  • Pas d’ajustement possible
  • Alimentation liquide.
  • Risque de reflux

Conclusion

Cette intervention est en pleine expansion mais en aucun cas elle ne doit être considérée comme mineure par rapport aux autres procédures bariatriques.
Il s’agit d’une intervention chirurgicale restrictive, irréversible et efficace permettant une excellente perte pondérale. Le succès de cette intervention à moyen/long terme est conditionné de manière extrêmement étroite par l’observance du patient tant sur le plan alimentaire que sportif.

Demande de devis gratuit




Photo 1
Photo 2
Photo 3
Photo 4
Photo 5
Photo 6

DEVIS GRATUIT