Lipofilling mammaire


Le lipofilling mammaire est une véritable avancée en augmentation mammaire.
Isolément, il permet une augmentation modérée naturelle de la poitrine.
Associé aux prothèses mammaires, il peut diminuer certains inconvénients des implants et favorise parfois un résultat plus naturel.
Enfin, cette technique est un « deux en un », qui ajoute à l’augmentation mammaire les bénéfices d’une lipoaspiration.

Le principe de l’intervention est de prélever dans un premier temps de la graisse dans les zones où elle est un peu excédentaire : ventre, hanches, cuisses, genoux, jambes, bras… Cette graisse est alors « purifiée » de façon à ne garder que les cellules graisseuses qui seront réinjectées au niveau de la poitrine à différents niveaux de façon à ce que ces cellules persistent durablement à l’endroit où elles ont été injectées.

L’intervention

L’opération a lieu sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale potentialisée.
Un marquage des zones à prélever et des zones mammaires à injecter est fait en position debout.
Dans un premier temps, les zones « donneuses » sont prélevées exactement comme s’il s’agissait d’une lipoaspiration, sauf que la graisse est collectée dans des bocaux stériles spéciaux, puis centrifugée ou filtrée, au lieu d’être jetée. Les cicatrices, tant pour prélever que pour injecter la graisse, sont minimes : chacune fait 2-3 mm.

Dans un second temps, après que la patiente ait été positionnée en position assise, la graisse est injectée sur les zones mammaires à augmenter dans différents plans, de façon à favoriser la prise de cette graisse injectée.

Chaque incision est refermée avec un point de suture et un pansement est réalisé.
Un panthy de contention est généralement mis pour comprimer les zones prélevées.

La durée totale de l’opération varie entre 1 heure et 3 heures, selon la quantité de graisse à prélever et injecter.

Par ailleurs, lorsque la pose de prothèses mammaires est associée au lipofilling mammaire, le premier temps consiste en la mise en place des prothèses, puis ensuite le complément d’injection de graisse.

Suites post opératoires

  • Le pansement est retiré le lendemain. Le sein sera alors très tuméfié, gonflé, avec des bleus parfois impressionnants, et ce pour les 10-15 jours qui suivent l’opération. Ces éléments disparaissent ensuite progressivement, et le résultat final peut se juger à partir de 3 mois post-opératoire.
  • Les douleurs ne sont généralement pas importantes, et bien contrôlées par des antalgiques modérés. Il s’agit plus de sensation de grosses courbatures au niveau des zones prélevées, et de tension au niveau de la poitrine.
  • La sensibilité de la poitrine est habituellement transitoirement altérée dans les semaines suivant l’opération. Elle redevient strictement normale en cas de lipofilling isolé.
  • Les douches peuvent être prises dès le lendemain, et toute activité normale peut également être reprise dans les 2-3 jours suivant l’opération.
  • La durée d’hospitalisation en Tunisie est de 3 nuitées. En France l’intervention peut se faire en ambulatoire.
  • Le panthy de contention est gardé un mois, et un soutien-gorge de contention adapté est également gardé un mois, voire 6-8 semaines si des prothèses mammaires ont également été posées.

Incidents et complications

  • Le risque principal est celui d’une insuffisance d’augmentation. En effet, seule une partie des cellules graisseuses injectées survit.
  • Les autres risques sont rares : infection, embolie graisseuse.

Durée du résultat de l’opération et suivi

  • Le lipofilling mammaire permet une augmentation modérée naturelle et durable de la poitrine.
  • Une fois l’œdème résorbé, le résultat reste stable sauf en cas de variations pondérales.
  • La poitrine suit en effet dans un sens comme dans l’autre les variations de poids.
  • Une surveillance régulière est obligatoire après un lipofilling mammaire.

Demande de devis gratuit




Photo 1
Photo 2
Photo 3
Photo 4
Photo 5
Photo 6

DEVIS GRATUIT